• ()
 
 

À elle, Little Red, des textes ; à lui, Lauter, la composition de la musique ; à eux deux l’interprétation – et « évidemment » la production est signée Vincent Robert comme à l’accoutumée chez le label strasbourgeois. Les deux artistes ont trouvé dans cette formule de concilier délicatesse et aridité, dépouillement folk et inclinaison new-wave. L’alchimie marche à merveille sur Nothing Has Been Revealed lorsque les 2 voix se mêlent pour porter une mélodie à la New-Order – qui se serait perdu dans un environnement bucolique – ou encore sur Faces à la réminiscence post-punk pour cette boite à rythme martiale et le riff sec de guitare.

S’il est indiscutable que le propos de Slow Down tourne autour d’une certaine idée du folk, l’album n’a cependant rien d’une régurgitation linéaire, rétrofuturiste ou nostalgique. On assiste plutôt à la réappropriation de ce que le genre a offert de mieux depuis une quarantaine d’années, de Songs Of Green Pheasant (Rotten Brain) à Elysian Fields (Cast By An Angel), en passant par les œuvres des sœurs McGarrigle (How Much), de John Mayall (Avocado Freak) et du Jefferson Airplane (Not An Option, Faces). Que les ballades soient fragiles et délicates – leurs arpèges couverts de rosée et nimbés de brume matinale –, ou plus vives, tout est ici affaire de subtil contraste, entre douceur et corrosion.

Little Red Lauter
Slow Down
12
H-10

Little Red Lauter
Slow Down

H-10
cd - 2010
13 pistes
12,00 €